الجديد

Pour la création d’une Banque régionale

Krimi Khémaies

Experts, banquiers et bailleurs de fonds sont unanimes pour relever que parmi les facteurs qui entravent le développement dans les régions et les quartiers suburbains figurent la difficulté que rencontrent d’importants pans de la société au crédit bancaire.

Les établissements financiers de la place en dépit de leur surnombre trainent toujours du pied avant d’aller offrir dans les régions de l’intérieur des produits adaptés aux besoins de leurs populations.

Pour y remédier, le gouvernement a proposé, en 2016, la création d’une banque publique dédiée aux régions, et ce, en partenariat avec la Banque de développement allemande “KWF“.

Aux termes de cette proposition, la future Banque régionale, qui se distinguera des banques de la place en ce sens où elle aura à fournir des produits et services impliquant tous les établissements du crédit du pays, absorbera de nombreux mécanismes de financement public mis en place pour financer divers programmes sociaux. Il était même question d’intégrer dans cet établissement financier deux petites banques publiques : la Banque de financement des petites et moyennes entrerpises (BFPME) et la Banque tunisienne de solidarité (BTS).

Les objectifs poursuivis sont: mettre à la disposition des PME dans les régions les moyens financiers nécessaires (lignes de crédits, mécanismes de financement officiels et autres.. ) et aider les jeunes sans emploi a accéder aux crédits pour créer leurs propres projets.

Ce type de banque a fait ses preuves dans les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) voire en Grande-Bretagne.

FIN 

Comments

Be the first to comment on this article

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

^ TOP